ESPACE CULTUREL MUTUALISÉ - RENNES

Le programme consiste en la réalisation d’un équipement mutualisé entre les lycées Châteaubriand et Joliot-Curie à Rennes, comprenant un hall et un espace d’exposition, des salles d’examens – Amphithéâtre modulables et un espace de détente.
Le parti architectural
Le projet oriente sur le boulevard de Vitré sa façade publique et dégage le Nord de la parcelle aujourd’hui arborée. On retrouve au cœur du bâtiment l’amphithéâtre distribué par 4 sas en contact avec le hall et une circulation généreuse qui dessert également la salle annexe. En continuité du hall, on trouve la zone de détente, au Sud, largement ouverte sur l’entrée. A l’Est du projet, l’ensemble des locaux techniques et logistiques se déploie le long d’une circulation interne et est desservi par une cour de service.
L’ensemble de la parcelle au Nord est maintenu perméable. L’espace en pied des 3 platanes conservés est engazonné et offre une agréable situation de pause. Les pins existants sont intégrés à un jardin humide qui filtre l’ensemble des eaux de toiture du bâtiment. Il est créé à cet effet des lagunes plantées. Un parvis d’une belle ampleur est proposé en prolongement du trottoir du boulevard de vitré. Partiellement couvert dans la continuité du hall d’accès, il propose en alignement sur rue un écran vitré, à la fois protection aux intempéries et filtre acoustique. Au Sud de la parcelle, un jardin luxuriant est mis en œuvre dans le prolongement de l’espace détente.
L’ensemble des locaux est éclairé naturellement. Le hall public et la zone détente sont très largement éclairés à l’Ouest et au Sud. L’amphithéâtre est doté de prises de lumière par des sheds orientés au Nord garantissant une lumière homogène et un apport de ventilation naturelle y compris lorsqu’il est divisé en 2 salles.
Un bâtiment à énergie positive
Le projet porté par la Région Bretagne s’inscrit dans une démarche environnementale volontariste. La conception bioclimatique et la maîtrise de l’énergie sont au cœur de sa conception. Dans l’optique d’un bâtiment à énergie positive, notre attention s’est portée sur l’enveloppe, l’étanchéité à l’air, l’orientation du bâtiment et la maîtrise des consommations en première intention pour s’approcher du niveau passif. Ensuite, nous y avons associé un système producteur d’énergie, en créant un parvis couvert d’une verrière photovoltaïque permettant, au-delà de sa fonction première, de porter l’image du bâtiment et de marquer sa présence publique.

Fiche technique

Coût : 2 450 000€ ht
Surface utile :  960 m2

Équipe

BSO – Structure béton
ARBORESCENCE – Structure bois
POLENN – Fluides
POLENN – Environnement
ALHYANGE – Acoustique
Céline LE TIXERANT – Paysagiste

Performances

RT 2012 – NIVEAU BEPOS
Compacité et efficacité énergétique
Ventilation double flux
Construction bois
Matériaux bio-sourcés
Chaufferie bois
Cep 23 kWh/an/m2 (gain 58%)
Bbio 26.30 (gain 40%)

 

Projet lauréat - Arrêté en 2017 Phase PRO